En-dessous des images, vous trouverez des extraits du rapport de l'agence d'art consultant Lippens & Lippens au sujet de cette opération C-site qui s'est déroulée en l'an 2000 dans les bâtiments de l'ancienne SIP (Société genevoise d'Instruments de Physique), reconvertis en espaces culturels (Mamco, centre d'art contemporain, ateliers, bureaux d'architectes...). Vous y découvrirez pourquoi y est préconisée une cure de jus de citron pour les collaborateurs de ces lieux.

 

photoSIP
csitesip3
vuedeconstruite
csitesip12
csitesip9
domachineverte2
machinerose4
machine1modifie
escalierabstraitrouge
dyptique3carre
dyptiqueRohrchachbleu
compositeSIP10mod
compositeSIP11
compositeSIP
compositeSIP9

"Dans les années 1960, les employés de la SIP reçurent un berlingot de lait quotidien dans l'espoir de neutraliser les effets délétères des métaux lourds. Une partie de ce lait s'évapora et imprégna les murs de ces bâtiments. Comme les chats, les fantômes ont la particularité d'être attirés par ce liquide; est-ce son onctuosité faussement opaque qui exerce cet envoûtement lactopète ? Nul ne le sait, mais toujours est-il que des mesures récentes ont décelé une forte activité moléculaire nocturne, appuyant la thèse que de vieux modèles d'instruments de mesure, de coupe ou de pesage viennent hanter ces territoires diffuseurs de vapeurs laiteuses.

La nécessaire et absolue précision véhiculée par ce petit monde spectral vient renforcer l'influence d'une architecture industrielle, au service de la rationnalisation et du rendement,qui ne devrait pas servir d'écrin à des activités culturelles. Imaginons donc une cure radicale, à la fois pour protéger les usagers et pour rendre à l'art le clair-obscur qui lui revient. Un mois de cure de jus de citron ?"